7 moments de danse, d’Esther Laurent-Baroux

🎬 Sept musiques, sept décors, sept invitations à danser devant la caméra.

🎥 Née en 1993, Esther Laurent-Baroux est diplômée de l'École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy. 7 moments de danse est son premier film, un deuxième en cours de montage.

Comédie nocturne, de Clara Lemercier

🎬 Dans la nuit, trois silhouettes énigmatiques conversent à bâtons rompus. Leur bruissement accompagne le souffle du vent.

🎥 Clara Lemercier est étudiante à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon. Elle suit les cours du cinéaste Olivier Zabat. Comédie Nocturne est son premier court-métrage.


Dès le réveil, de Hassiba Boudieb

🎬 Elle est son amie, elle est la « winneuse » de son équipe de volley. Mais pas seulement : il y a aussi les enfants, l’école et la maison...

🎥 Dès le réveil est le tout premier film de Hassiba Boudieb, réalisé dans le cadre des Ateliers Varan, au sein du collectif Repérages, en 2018.

Désirée, d’Elo S. Mytilène

🎬 Pour briser la loi du silence, il faut parfois tout dire, dans l’urgence, vite, à coups de stylo à billes.

🎥 Étudiante en première année de master « réalisation et création » à l’université Paris 8, Elo S. Mytilène a contribué et/ou créé une trentaine de courts-métrages depuis ses 15 ans.


L’homme du sous-sol, de Valentin Hénault

🎬 La Défense, la gare, les tunnels, au bord de la ville. C’est là qu’il dort, c’est là qu’il vit, c’est là qu’il chemine.

🎥 Valentin Hénault est né et a grandi à Paris, avant d'habiter à Naples et Chișinău. L’homme du sous-sol est son premier court-métrage, réalisé dans le cadre du master « cinéma, documentaire, médias » de l'université Paris 7.

J’suis pas malheureuse, de Laïs Decaster

🎬 Depuis son arrivée à l’université, Laïs a filmé le petit groupe de copines qui était le sien, dans leur quotidien.

🎥 Laïs Decaster, 23 ans, vient d'achever son master « réalisation et création » à l’université Paris 8. Ce film de fin d'études a été finalisé sur une période de deux ans, sous la direction de Claire Simon.


Qui fout le zbeul ?, d’El Mahdi Lyoubi

🎬 Dernier fragment de la lutte des exilé.e.s et des étudiants solidaires au sein de l’université Paris 8 à Saint-Denis.

🎥 El Mahdi Lyoubi a découvert le documentaire dans sa forme « journalistique », durant son adolescence. C’est son intérêt pour la politique et les mouvements sociaux au Maroc qui l'a amené à s'intéresser de près à cette forme cinématographique. Il participe en 2018 à l'université d'été de la Fémis. Pendant sa formation universitaire à Aix-Marseille, il a pu approfondir ses connaissances du cinéma documentaire et continuer de s’intéresser à cette manière d'interroger le réel.

Pourquoi tordu ?, de Charlotte Cherici

🎬 Des voyageurs des pays du Nord arrivent de plus en plus nombreux en Amazonie péruvienne pour consulter une plante maîtresse dans des centres de soins dits « néo-chamaniques ». Ces pèlerins affluent à la recherche de récits alternatifs, d’histoires différentes pour se raconter leurs existences, les mondes qu’ils habitent et qui les habitent.

🎥 Née en 1993, diplômée de la Haute école des arts du Rhin, Charlotte Cherici fabrique des films qui sont souvent prétexte à vivre des expériences. Le tournage est alors conçu comme le lieu de la rencontre : à la fois origine et produit de cette dernière.


Romé, le chant des briquets, de Mohammed Boubidar

🎬 Retour dans son quartier ponctué d’images d’archives, une première rencontre loupée propulse Mohamed Boubidar à la rencontre de lui-même.

🎥 Ancien étudiant à Paris 8, Mohammed Boudibar est depuis 2007 réalisateur pour le média de quartier Tabasco Vidéo à Marseille.

See you soon, d’Andrei Răuțu

🎬 Un vieux couple et une veuve se remémorent leurs amours de jeunesse et s’amusent de la mort.

🎥 Né en 1986, Andrei Răuțu a abordé le cinéma en 2013 avec la réalisation de son premier court métrage, Ela, Panda and Madam. Entre 2013 et 2016, il a étudié à l’université de théâtre et de cinéma de Bucarest.


Suori family and the snow leopard, de Druk Kyab

🎬 Quand les léopards des neiges descendent de la montagne, ils déciment les troupeaux sans que la famille Suori n’y puisse rien, ni le cinéaste qui filme.

🎥 Ce premier film de Druk Kyab a été réalisé lors de l’atelier « From our eyes », organisé dans la préfecture autonome tibétaine Golog.

Venant des hauteurs, de Pierre Bisson

🎬 Différents individus racontent, décrivent et partagent leurs expériences, leurs sensations autour du métier de berger dans les hautes montagnes du Lesotho.

🎥 Né à Toulouse en 1996, Pierre Bisson a intégré en 2016 la Haute école d'art et de design de Genève en section cinéma.