Comment on va dire ?

🎥 Morgane Planchais

🎬Portrait d’un poète en exil, Comment on va dire déploie par un dispositif d’une grande simplicité — écrire, traduire, écouter — une multitude de possibles politiques et poétiques, où la parole filmée deviendrait un territoire de travail commun. (France, 2019, 22 minutes)

La Vie sensible

🎥 Timothée Maubrey

🎬 Obsédé par le vivant, Mathieu est une herbe sauvage qui tente de faire sa place dans le monde. En quête de liberté et d’expérience, il fraie son chemin entre famille et école, tête bêche. (France, 2019, 35 minutes)


Le Réel

🎥 Les premières du lycée Romain-Rolland (Ivry-sur-Seine)

🎬 Des mots s’enchaînent pour gratter, renverser la notion de réel. Il y a le texte de Valérie Massadian, les paroles des lycéen.ne.s, les pellicules connues – et finalement, il y a un objet unique, saillant, rebelle, un Rubik’s cube cinématographique. (France, 2019, 8 minutes)

Maria K

🎥 Juan Francisco González

🎬 Figure secrète du cinéma documentaire, María Koleva a filmé tout Paris, écrit sur Marx, côtoyé Serge Daney… Ce portrait devient à son contact une mise en scène à quatre mains, à la fois lutte pour contrôler le cadre et découverte de son univers militant et poétique, niché dans le quartier latin. (France, 2019, 34 minutes)


Old Child

🎥 Elettra Bisogno

🎬 Une traversée fragmentée d’images spectrales, d’images projetées, d’images glanées et tremblantes, liées les unes aux autres par les récits explosifs et furieux d’Hazem, séparé de Gaza. (Belgique, 2019, 16 minutes)

Corps en construction

🎥 Elora Bertrand

🎬 Dans ce ciné-tract délié, la parole, logorrhée-locomotive, ne se taira plus. Faire du corps une argile de résistance. Montrer le corps découpé, détruit, reconstruit – la chair marquée, façonnée, réinventée. (France, 2019, 4 minutes)


Kompas

🎥 Ana Taran

🎬 Une histoire comme les autres, le retour au village, les retrouvailles avec l’ami d’enfance. Mais la guerre est là et l’ami, parti. Alors, on lui envoie des lettres depuis l’arrière, sans retour. Comment quitter le village et repartir vers l’école de cinéma ? (Suisse, 2019, 35 minutes)

Linda, un printemps

🎥 Charles Moreau Boiteau

🎬 C’est le début du mois de mai, la fête foraine s’est installée en ville. Des jeunes s’y retrouvent, se toisent. Au milieu de ces visages, Linda, huit ans, veille sur son manège. (France, 2019, 25 minutes)


The Hills are Alive

🎥 Anouk Nier-Nantes

🎬 Latomia, Alépotripa et Lykavittos, trois collines, trois morceaux de terre dépeuplées dans la grande ville d’Athènes. Renards, chiens, loups et mythes habitent ces temples. Des gens passent, ils s’installent et occupent les lieux. (France, 2019, 21 minutes)

C’è un Lupo nel Parco del re

🎥 Virginia Nardelli

🎬 Entre les feuilles épaisses d’un bois sicilien, des personnages mythiques se croisent – chiens errants, prostitué.e.s, clients en berline. Tout gronde aux abords de la ville, sous l’ombre légendaire d’un loup solitaire qui rôderait au fond de la forêt. (Italie, 2019, 53 minutes)


Et des ruines que tu me laisses

🎥 Antoine Vazquez

🎬 Cachée du regard de ceux qui profitent de la rivière et du soleil, une colline devient un lieu de rencontres éphémères. Ici les corps fondent à l’ombre, résistants par le désir. De là, une voix s’élève. (France, 2019, 20 minutes)

Guajiro

🎥 Fernando Restelli

🎬 Qui est-ce, celui qui vient de l’est du pays, celui qui se questionne sur la terre et celui qui la récolte ? Là-bas, dans les champs de maïs c’est la tanière d’un guajiro. Soleil, travail, sueur, chants, c’est la vie des cubains. (Argentine, 2019, 10 minutes)


Marco

🎥 Mathis Domenet

🎬 Dans la solitude d’un HLM, Marco traverse sa mémoire et celle de son quartier dans les années 90 : la déglingue, la défonce et la précarité d’une génération qui compte ses rescapés. Le silence, l’attente, les barres, tout ici est un appel à l’ennui et au souvenir. (France, 2019, 36 minutes)